Español(Spanish Formal International)French (Fr)Catalan

Grapph

Oscar Germain
There are no translations available.

La tragédie du 12 janvier 2010 vient de situer Haïti à nouveau sur la carte mondiale. Un pays jadis la « Perle des Antilles », aujourd’hui, un pays enfoncé dans la misère et, jusqu’à cette date fatidique, un pays marqué par l’indifférence et maltraité par la presse internationale. Un pays complètement dégradé, disait-on avant et auquel l’on ne pourrait offrir que l’émigration massive de ses habitants comme solution à sa transformation. Maintenant, il s’agit d’un pays qui se trouve complètement dévasté et auquel on ne saurait ne pas offrir d’autres solutions, différentes de celles de l’émigration forcée de ses habitants, de l’adoption massive de ses enfants ou de l’assistance permanente de sa population.

Heureusement, un pays ne meurt pas. Cependant, un pays peut, sangloter, souffrir, pleurer, et même agoniser sans aucun espoir de se voir libérer par la
mort. Nous avons tous notre part de culpabilité. Oui. Mais les Haïtiens aussi et c’est ce que Oscar nous montre à travers ses « coups de plume », avec cette vision singulière de la société haïtienne et de ses relations avec la Communauté Internationale (à travers ses représentants qui se donnent parfois l’air de « Gouverneurs à Vie »). Entre juin 2005 et décembre 2007, une époque turbulente dans la vie haïtienne, au fil des semaines, Oscar nous livre, à petites doses, les secrets de la société haïtienne. Ce n’est que la première partie, mais nous avons à notre disposition, suffisamment d’éléments de façon à nous faire comprendre, la réalité ou les réalités, de ce petit pays.

Prenons notre temps à déguster cette première partie, dans l’attente de la deuxième.

Ana Belío


Descargar el libro "Coups de Plume" del autor Oscar Germain (14€).